Mairie de Saint-Laurent Haute-Savoie - 74

Vous êtes ici : Accueil > Confinement d’Avril 2021

Confinement d’Avril 2021

  • Publié : 30 octobre 2020
  • Mis à jour : 5 avril 2021

Le président de la République a annoncé, mercredi 31 mars 2021, que les restrictions actuellement en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain dès le 3 avril 2021, 19h, et pour une durée de 4 semaines, en raison de la recrudescence des cas de contamination par la covid-19 (voir son adresse ci-dessous ).

À l’échelle nationale, la Haute-Savoie fait ainsi partie des départements où le virus circule très activement.

Déplacements et couvre-feu

Les sorties et déplacements sont interdits de 19h à 6h du matin. Durant cette tranche horaire, il est obligatoire de se munir d’une attestation de déplacements pour se déplacer, sous peine d’une amende de 135€ et jusqu’à 3 750€ en cas de récidive.

Alors qu’il est démontré que l’on se contamine moins en extérieur, les mesures doivent permettre de freiner le virus sans enfermer :

Il est donc possible de sortir de chez soi sans durée limitée en journée, dans un rayon de 10 km autour de son domicile, pour se promener, s’aérer et faire du sport, en présentant un justificatif de domicile en cas de contrôle.
Pour les personnes résidant aux frontières du département, les déplacements sont tolérés hors du département jusqu’à 30km de son domicile pour les motifs impérieux sur présentation d’une attestation de déplacements .

Comment faire votre attestation de déplacement ?

En la remplissant depuis www.interieur.gouv.fr
En la créant sur l’application Tous Anti Covid
En l’écrivant sur papier libre
Aucun déplacement inter-régionaux n’est autorisé après le 5 avril 2021, sauf motif impérieux, incluant les motifs familiaux pour, par exemple, accompagner un enfant chez un parent.

Possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers.

Pour le déplacements de transit vers les gares et les aéroports, utiliser une attestation de déplacements

Document Déplacements dérogatoires autorisés en dehors de la Haute-Savoie au-delà d’un rayon de 30 km de chez soi

Déplacements internationaux

Pour faire face aux variants, les règles pour entrer et sortir du territoire national sont fortement renforcées. Ces mesures sont de deux ordres : d’une part, celles concernant les tests des voyageurs arrivant en France, et d’autre part, celles concernant les motifs impérieux de déplacement.

Concernant les tests, tous les voyageurs de 11 ans et plus, en provenance d’un pays étranger, quel qu’il soit, doivent se munir du résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 72h avant le départ. Les voyageurs en provenance d’un pays extérieur à l’espace européen doivent également s’engager sur l’honneur à s’isoler pendant 7 jours une fois arrivés en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue. Ils doivent également attester ne pas avoir de symptômes de la Covid-19, ne pas avoir été en contact avec une personne malade dans les 14 jours précédant leur départ, et accepter de se soumettre à un éventuel test (antigénique ou PCR) à leur arrivée sur le territoire national. Il faut impérativement présenter ces documents pour embarquer dans un avion ou un bateau. Les voyageurs en provenance de l’espace européen, arrivant par bateau ou par avion, doivent également attester sur l’honneur ne pas avoir de symptômes de la Covid-19, ne pas avoir été en contact avec une personne malade dans les 14 jours précédant leur départ, mais ne sont cependant pas soumis à l’obligation de s’engager à s’isoler pendant 7 jours une fois arrivés en France, puis à refaire un deuxième test PCR à l’issue.

Les voyageurs en provenance de l’espace européen, arrivant par voie routière et ferroviaire, n’ont pas à se munir de ce type d’attestation sur l’honneur.

Sont exemptés de l’obligation de se munir d’un test PCR les transporteurs routiers, les travailleurs frontaliers et les résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile.

Concernant les motifs de déplacement, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’espace européen est interdite, sauf justification impérieuse. Le motif impérieux peut être d’ordre sanitaire, familial ou professionnel. Par exception à cette règle, les ressortissants français n’ont pas à justifier d’un motif impérieux pour revenir sur le territoire national. Cette exception concerne également les ressortissants de l’Union européenne, ou assimilés, ayant leur résidence principale en France ou qui rejoignent, en transit par la France, leur résidence principale dans un pays de l’Union européenne.

Depuis le 15 mars, il n’est plus nécessaire de justifier d’un motif impérieux les déplacements en provenance ou vers l’Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et Singapour. Cet allègement résulte de l’amélioration de la situation sanitaire dans ces pays et du fait que la variant britannique est aujourd’hui majoritaire sur notre territoire. En plus d’une attestation d’entrée ou de sortie du territoire, les voyageurs concernés doivent être munis de document permettant d’attester du motif invoqué.

Rassemblements

Les regroupements de plus de 6 personnes en extérieur sont strictement interdits.

Les mariages civils peuvent avoir lieu dans le respect des règles de port du masque et de distanciation sociale et dans la limite d’une présence de 6 personnes maximum. Ils peuvent avoir lieu dans le respect d’un protocole sanitaire et d’une organisation permettant de laisser libres 2 sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur 2.

Jeunesse et éducation

Pour freiner le virus tout en préservant l’éducation, une adaptation du calendrier scolaire est prévu avec une fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées à partir du 6 avril 2021 et pendant 3 semaines. Par ailleurs, un dispositif d’accueil des enfants des personnels prioritaires sera organisé dès la semaine du 5 avril en lien avec l’Éducation nationale et les collectivités locales.

calendrier

  1. Écoles
    semaine du 5 avril : semaine de cours à la maison, pour tous les écoliers de la maternelle au lycée ;
    semaine du 12 avril : début des vacances de printemps pour 2 semaines, quelle que soit la zone académique ;
    semaine du 26 avril : rentrée scolaire, avec retour en présentiel pour les
    maternelles/primaires et cours à distance pour les collèges/lycées ;
    semaine du 3 mai : retour en classe pour les collèges/lycées en respectant avec des jauges de présence adaptées.
  1. Universités
    Elles continuent de fonctionner selon les protocoles en vigueur, soit la possibilité pour chaque étudiant de se rendre à l’université 1 jour par semaine. Les concours et examens prévus jusqu’au 3 mai seront maintenus et leur organisation sera adaptée. Ceux qui ne pourront pas se faire en distanciel devront être reportés autant que possible au mois de mai.

Les étudiants peuvent bénéficier des repas à 1€ dans les restaurants universitaires et cafétérias Crous !

Personnes âgées

Afin de lutter contre la solitude des ainés, les visites en Ehpad et en maison de retraite sont autorisées dans le strict respect des mesures barrières.

Activités professionnelles : le télétravail doit être la règle dès qu’il est possible

Toutes les entreprises et les administrations qui le peuvent doivent pousser au maximum le télétravail avec l’objectif d’atteindre au moins 4 jours sur 5 en télétravail et une journée sur place pour les salariés qui le souhaitent. Si l’activité professionnelle ne peut pas être exercée en télétravail, il n’existe aucune limitation kilométrique. Il est cependant impératif de se munir d’une attestation dérogatoire lors des déplacements entre le domicile et le lieu de travail.

Consultez le protocole national en entreprise

Activités sportives

Le sport et l’activité physique individuels dans les espaces ouverts sont autorisés sans limitation de temps et d’espace.

Les randonnées en montagne, la pêche et la chasse de loisirs ainsi que toutes les activités nautiques sont autorisées. Un guide peut emmener des clients en haute montagne (groupes limités à 6 personnes, encadrant compris).

Les plages, lacs et plan d’eau sont accessibles sans limitation de temps et de durée et les activités nautiques et de plaisance sont autorisées.

Les établissements de plein air (ERP de type PA) ne peuvent pas accueillir du public, sauf pour les activités physiques individuelles.

Les activités extrascolaires en salle, notamment pour l’accueil des enfants durant les vacances scolaires, sont de nouveau interdites. Les colonies et les centres de vacances demeurent fermés.

Les enceintes sportives sont fermées au public.

S’agissant des stations de sport d’hiver, la circulation épidémique ne permet pas d’envisager une réouverture des remontées mécaniques avant le mois de février.

Commerces et établissements recevant du public (ERP)
Seuls les commerces vendant des biens et services de première nécessité peuvent rester ouverts. A ceux-là s’ajoutent les libraires et disquaires, les services de coiffure, les fleuristes, les services de réparation et d’entretien des instruments de musique, les commerces de véhicules automobiles et de machines agricoles sur rendez-vous, et les commerces de détail de cacao, chocolats et produits de confiserie.

Qu’ils soient situés dans des centres commerciaux ou à l’extérieur de ceux-ci, les magasins multi-commerces, les supermarchés, les hypermarchés et les autres magasins de vente d’une surface de plus de 400 m2 doivent fermer leurs rayons correspondant aux activités qui ne sont pas autorisées.

Les règles applicables aux marchés ouverts sont inchangées. Pour les marchés couverts en revanche, seuls les commerces alimentaires ou proposant la vente de plantes, fleurs, graines, engrais, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières sont autorisés.

> Activités des établissements recevant du public (ERP) autorisés à ouvrir en Haute-Savoie

Développer son activité en ligne avec www.clique-mon-commerce.gouv.fr

Lieux de culte

Ils restent ouverts selon les protocoles actuellement en vigueur : les offices sont permis dans le respect d’un protocole sanitaire et d’une organisation permettant de laisser libres 2 sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur 2.

Collectivités territoriales

Consultez la circulaire préfectorale rappelant les dispositions transitoires applicables aux collectivités territoriales et groupements de collectivités territoriales pendant la période d’état d’urgence sanitaire

Les conseils municipaux et autres assemblées délibératives locales peuvent se réunir sans présence du public. Le déplacement des élus est couvert par le motif professionnel de l’attestation dérogatoire. Les conseils municipaux peuvent être retransmis au public par tout moyen. Les commissions peuvent également se tenir.

Activités culturelles

Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements restent fermés (cinémas, théâtres, salles de spectacle, équipements sportifs ou de loisirs).

Les salles polyvalentes et salles des fêtes peuvent ouvrir uniquement pour une mission d’intérêt général (accueil d’un public vulnérable, collecte de sang).